Sélectionner une page

CR de la Ronde d’Aliénor d’Aquitaine, RAA , BRM 1200 km

Départ du sas 2 à 5h08 lundi 4 juillet , 20 cyclos par sas .

Tout le.monde se suit jusqu’au km 30 et la sortie de l’agglomération de Bordeaux , ensuit chacun son rythme, je roule exprès en sous régime , et me laisse distancer par mon groupe du sas .

Le CP 1 , est vite atteind au km90 , , il fait bon le tempsbd’in café et c reparti

Le CP2 au km 165 ets atteind vers 12 h

Le CP 3 arrive au km 245. Il a fait chaud. Qqes arrêt cimetière à permis d’atténuer cette chaleur. J’ai trouvé une supérette avant le CP , ce qui ma permis juste de tamponner , de boire un coca et de repartir presque aussitôt.

CP 4 , km 336 ,Monpazier il etait bienvenu , soupe , soda, pâtes, café , et repos 30 min

En route pour le CP5 , je passe par Villeneuve sur Lot , la nuit , je m’avance un peu sur un feu rouge piur prendre une photo , quand une voiture s’arrête, les gendarmes. Je pensais que j’étais bon pour une amende , prise de tête etc , au moment où, finalement le gendarme me demande si je fais un BRM , si oui , de combien etc , il en a vu bcp depuis ce matin. Et me souhaite un bon courage et une bonne route 😇, ça m’a ragaillardi , pile poil pour faire la.monté a ma sortie de Villeneuve

J’avais décidé de rouler un.maximum pour ces première 24h , finalement comme.la.pluspart des participants je m’arrête au CP5 à Agen ou il y a une salle pour dormir sur des tatamis .

Repas , dodo , réveil, petit déjeuner et on repart après un repos de 3/4h et je ne sais pas si ,finalement j’ai dormi .

Cp6 LE HOuga km 507 , ça roule , bon moral .un peu fatigué à un.moment , un gars est venu à ma.hauteur et m’a dit de me mettre dans sa roue , ce que j’ai fais , il m’a ammener jusqu’à ce CP , on a pas papoté sur le PBP. Un anglo américain est venu se mettre avc nous.

CP7 Soumoulou ,km 576 je ne sais plus ce que j’ai fais à ce CP 😂

CP8 l’Aubisque !

Alors là , finalement c’est pas l’Aubisque qui térrible mais le col de Soulor, j’ai tenu les 7/8 km avant de lâcher et de poser pied à terre , , lors d’un virage , on contrôle secret , il en faut pour éviter qqes petit filou , en tout cas , il etait bienvenu et ça m’a fait une pause .

Le col dans le nuage où plutôt l’inverse , une petit bruine tombait , ça ne me.déplaisais pas , ça évite la surchauffe , pour les photos c’est pas top , finalement j’arrive tant bien que mal à l’Aubisque dans un temps épouvantable , avec un fort vent , brouillard , j’ai même eu du mal a trouver le panneau pour la photo , dantesque ce moment là (j’ai adoré) , enfilade du blouson, du coupe vent , gants d’hiver, une descente de 15 km nous attendait jusqu’à Béost le prochain CP

Il fallait être prudent lors de la descente , route humide,ligne blanche et gravillons .

CP9 km 654 Beost , mon meilleur CP

Un bon repas , confit de canard , une douche chaude , au moin 15 min , un dortoir mais avec de vrais lit. , j’ai du bien dormir au moins 3h30

Reveil naturel , je repart apres un bon petit dej , vers 2h30 , je roule avec un gars de la région. On.papotte un moment ensuite chacun son allure .

Cp10 km Sauveterre , une soupe et on repart , pause une demi heure

En route pour St Jean de Luz , depuis 2 jours , j’étais irrité au fesses au point de ne plus pouvoir les poser sur ma selle , j’ai oublié ma crème de chamois préventif .

Je finis par trouver une pharmacie, bépentene à tout va sur les fesses , ça va un.peu mieux et me remonte le.moral , j’appuie sur la pédale, une petite pluie est là et j’aime. J’ai pas trop chaud malgré l’effort , c’est idéal, j’arrive sur Saint Jean de luz, et je roule , je roule .. à un moment je rejoint un gars , et je lui demande dans combien de temps il est le CP il me répond dans « 80 »km , dans ma tête sa vrille grave , je m’aperçois que j’ai 22km de trop , j’ai loupé le CP, , obligé de faire demi tour , je prend la route la plus direct ke long de la. Côté, je crevé 2 fois , le.moral dans les chaussettes, persuadé d’être dorénavant hors délai , j’ai foutu en l’air mon BRM etc ,j’arrive t t bien qu’elle au CP de Saint Jean. Ils me rassure que j’ai du temps et que ça ira , je leur informe que le fléchage pas top chez eux ,j’apprendrais après en discutant avec d’autres cyclo que bcp de gens l’ont loupé , bon je suis le seul à avoir fais 22 km de plus 44 en tout (quand on aime)

A partir de là 4h, de perdu , j’aurais tt le temps un CP de retard.

Cp12 km 871 Biarrotte , une boisson 15 mi de repos et on repart

Cp13 Mimizan

Un CP bienvenu , je pensais être dans les derniers et finalement beaucoup de cyclo on décidé de passer la nuit ici , tatamis pour dormir , ça me réconforté, je me fais un bon repas , ra onte ma mésaventure de st Jean de luz , et part essayer de dormir , j’ai du quand.mem.dormir lol , réveil.2h 30ndu mat petit déj , un cyclo (André) me demande si il peut rouler avc moi car il n’a plus de GPS , j’accepte, mais pas avc enthousiasme, je voulaisbroule seul ..

Ont part ensemble il.me.parle je l’envoie u. Peu sur les roses le pauvre ,on roule sur les trés looooôooongues lignes droite des Landes 😭

Là le.mental en.prend un coup , et finalement comme je le.lui dirais un peu plus tard , André m’a apprivoisé et on fini par beaucoup s’apprécier on roulera jusqu’au bout ensemble.

Avant Andernos le CP 15 , par manque de sommeil j’arrive à finir dans un talus , je décidé de me reposer sur un banc , André continue un peu seul à l’ancienne avc une carte , je dors sûrement 5 bonne s min. , ça me suffit pour me requinquer , je recup André sur le chemin et on file sur Andernos .

On.passe le derniers CP, , frites saucisses de proposer , pnt mange , pause d’une demi heure facile. Ont est dans les temps , on repart à travers le vignoble Bordelais , les coups de barres reviennent, on se pause 5 min à l’ombre , , ça m’arrivera une seconde fois .

Enfin l’arrivé ! Saint medart en jalles, on est accueilli sous les applaudissements, verif du carnet avc les tampons, les photos ,un verre offert et un repas , et le BRM est bouclé

Un superbe BRM , des bénévoles au petit soin avec nous à chaque CP , un beau parcours , sauf si parfois à mon goût trop de départemental trés roulante. Parfois dangereux avec la circulation .

Et le CP de Saint Jean de luz avc son.manque se signalisation

Une belle aventure humaine et sportive , j’ai encore des trucs à corriger mais ça devient pas mal .

Santé : fesses en feu , paume des mains rouges , et une belle tendinite au pied gauche

Matos:j’ai rien perdu 😋

Ravito : pratiquement à chaque CP un plateau complet , et souvent des soupes , ce qui pour un BRM est excellent

A refaire ? On verra dans 4 ans 😂